Sign in / Join

Comment rembourser un prêt professionnel ?

Lorsqu'un entrepreneur crée une entreprise, il peut trouver plusieurs sources de financement. Parmi ces sources de financement, il peut emprunter de l'argent à une banque. Ce prêt est également appelé prêt professionnel. Lorsqu'il contracte le prêt, il doit préciser comment il compte remboursé. Voici donc ce qu'il faut savoir pour se débarrasser de ces dettes.

Payer mensuellement une partie du capital et des intérêts

Il s'agit de l'option la plus connue : le capital et les intérêts sont payés pendant toute la durée du prêt. Ils se paient également avec l'assurance de l'emprunteur. Les montants des paiements du prêt d'amortissement peuvent être fixes ou variables. Il convient de noter que lorsque l'entreprise commence à rembourser le prêt, elle paie plus d'intérêts que de capital. Au fil du temps, elle paiera de moins en moins d'intérêts et de plus en plus de capital jusqu'à ce que le solde soit épuisé.

A lire aussi : Pourquoi faire un regroupement de crédit ?

Rembourser le capital à la fin de période de prêt

Il s’agit d’un prêt professionnel à taux fixe dont les modalités de remboursement régulier ne comprennent que les intérêts et l'assurance. C'est à la fin de la période de prêt que le capital est remboursé en une seule fois. Il est généralement accordé aux entreprises les plus solides, qui présentent donc le moins de risques pour la banque de financement. Ce choix stratégique ne convient pas à tous les projets, mais est généralement privilégié pour les investissements immobiliers.

Remboursement en différé

L'amortissement différé n'est possible qu'au début du crédit pour une période déterminée. Il qui ne correspond pas nécessairement à la durée totale du crédit. Pour certains projets, il peut être plus stratégique pour l'entreprise de ne pas payer directement l'intégralité du remboursement de son prêt. D'autre part, il s'agit de choisir le type de remboursement qui convient le mieux au profil de l'entreprise.

Lire également : Qu’est-ce qu’un effet de levier en trading ?

Le différé partiel

Pendant une certaine période, l'entreprise ne paie que les intérêts et l'assurance. Le capital et les intérêts doivent être payés à la fin de la période de report. Le coût total du prêt est supérieur au prêt amortissable sans différé.

Le différé total

Dans ce cas, l'entreprise ne rembourse ni le capital ni les intérêts pendant la période du contrat. Seules les cotisations sont payées mensuellement. Cependant, les intérêts sont toujours ajoutés au capital. Le coût de l'ajournement total est plus élevé que celui de l'ajournement partiel.

La franchise par tranche

Il s'agit d'un déblocage progressif de fonds. Particulièrement, il est utilisé dans le cadre de projets de développement immobilier. Les étapes clés de la construction déclenchent le déblocage des fonds, qui sont ensuite transférés au promoteur. Les mensualités augmentent avec la libération du capital sur lequel sont calculés les intérêts.