Sign in / Join
Bitcoins

Pourquoi le bitcoin s'effondre ?

La montée de la crise a entraîné la chute des monnaies virtuelles, en particulier le bitcoin. À ce jour, la perte de valeur du bitcoin s’élève à neuf cents milliards de dollars. Rappelons que la descente aux enfers commence en novembre de l’année 2021. Mais quelles sont les causes réelles de l'effondrement du bitcoin ?

Manque de liquidité

La crise sanitaire de la Covid-19 a contraint les banques centrales à opter pour une économie restreinte. De fait, beaucoup de capitaux ont été injectés à coût nul au niveau des marchés financiers. La restriction des économies a entraîné des investissements à grand risque. Entre autres, on peut citer les investissements dans les monnaies virtuelles comme les NFT, les crypto-monnaies (bitcoins).

A lire aussi : Les avantages et les challenges de l'essor des cryptomonnaies

Cela s'est produit dans tous les systèmes où la finance est décentralisée. Mais aujourd’hui avec les restrictions monétaires de la Réserve Fédérale, les investisseurs préfèrent ne pas prendre le risque. Ils comptent également sur les soutiens fiscaux. Beaucoup d'entre eux ont peur de voir leurs capitaux s’envoler.

Doute envers l’écosystème de la cryptomonnaie

Le système des crypto-monnaies, aujourd’hui, inspire une méfiance accrue. La plupart des personnes qui ont investi vendent leurs actifs à cause de la chute des bitcoins ces derniers mois. La goûte d’eau qui a fait déborder le vase est le krach de Terra encore appelé Moon. Ce krach a fait disparaître beaucoup de milliards de dollars. Tous les investisseurs de crypto-monnaies se sont inquiétés, d'où les ventes abusives.

A lire également : Les critères essentiels pour sélectionner la plateforme d'échange de cryptomonnaies idéale

Dernièrement, Celsius la plus grande banque de prêt de crypto-monnaies a cessé de faire des dépôts et des retraits. Ceci à cause de la délicatesse du marché financier qui règne depuis peu. Pour finir, il n’y a pas que la crainte qui pousse à la vente des actions. Certains actionnaires se servent du bitcoin pour s’offrir des positions plus grandes que ceux autorisés. On parle de l’effet de levier.

Les modèles de trading

Le modèle de trading est très important. Les personnes qui tradent en tiennent compte pour effectuer les achats et les ventes. Les paramètres de quantification sont primordiaux. Car les bitcoins réagissent en fonction de l’actualité. Et aujourd’hui, les graphes qui se dessinent continuellement dans les mondes des bitcoins sont plus qu’inquiétants. Ainsi, si les plus grands investisseurs qui achètent des bitcoins font l’action inverse, la situation actuelle est compréhensible.

Les bitcoins pourront-ils chuter encore plus ?

En sept jours, les bitcoins ont chuté de 35 %. Ce qui a entraîné une grande vente des actions et a fait chuter le prix de la monnaie. Et il y a de grandes chances que cette situation perdure. Les crises économiques et sanitaires sévissent toujours. Le mouvement de baisse est presque arrivé dans la zone 19000/20000 des années 2017. Pour que les risques soient écartés, il faut que le bitcoin se retrouve dans la zone 32000 et plus. Toutefois, si on tient compte de la crise de novembre 2021, il reste beaucoup à faire instaurer à nouveau la confiance.

La concurrence des autres cryptomonnaies

Le marché des cryptomonnaies est très concurrentiel. Les autres monnaies numériques telles que l'ether, le dogecoin, le xrp et le bch ont aussi souffert de la chute du bitcoin. Toutefois, ces dernières semaines, les prix de certaines d'entre elles ont connu une hausse significative.

Il y a des signaux prometteurs venant de l'ethereum. Les investisseurs attendent beaucoup de cette mise à jour qui permettra notamment de réduire les coûts liés aux transactions et d'améliorer la sécurité.

Quant au dogecoin, populaire auprès des internautes pour son côté humoristique et décalé, sa valeur continue d'être imprévisible, mais certains experts prévoient qu'il pourrait être utilisé comme un moyen de paiement universel dans le futur.

Dans ce contexte concurrentiel difficile pour le bitcoin, il est crucial pour lui de retrouver sa position dominante en termes d'usage.

Cela passe par une amélioration continue des performances techniques (rapidité des transactions), ainsi que par un renforcement régulier du réseau.

Toutes ces questions sont importantes si l'on veut comprendre pourquoi le bitcoin s'effondre actuellement : concurrence accrue entre cryptomonnaies alors même que les crises économiques se multiplient autour du monde.

Les régulations gouvernementales et leur impact sur le marché du bitcoin

En plus de la concurrence accrue entre les cryptomonnaies, pensez à bien noter que le marché du bitcoin est aussi affecté par les régulations gouvernementales. Effectivement, plusieurs pays ont décidé d'encadrer l'utilisation et la circulation des monnaies numériques.

La Chine a été l'un des premiers pays à prendre des mesures strictes contre les crypto-monnaies en interdisant notamment leur échange sur certaines plateformes de trading. Cette décision a eu un impact significatif sur le prix du bitcoin qui a chuté brutalement juste après son annonce.

D'autres pays comme la Turquie ou encore l'Iran ont aussi pris des mesures pour limiter l'utilisation du bitcoin dans leur économie respective en imposant notamment une taxe sur les transactions effectuées avec cette devise numérique.

En Europe, la régulation autour du marché des cryptomonnaies se durcit aussi depuis quelques années avec notamment l'obligation pour les entreprises réalisant ce type d'échanges (plateforme de trading) d'être enregistrées auprès des autorités financières et fiscales européennes (AMF).

Certains experts pensent que ces règles sont nécessaires pour protéger les investisseurs particuliers qui peuvent être séduits par ces placements risqués.

Il n'en demeure pas moins que ces nouvelles normes gouvernementales vont avoir un impact considérable sur le cours futur du Bitcoin ainsi que celui d'autres cryptomonnaies. Les investisseurs devront anticiper et s'adapter aux changements législatifs afin de préserver leurs intérêts financiers dans ce marché en perpétuelle évolution.