Sign in / Join

Pourquoi souscrire à une retraite complémentaire ?

Les actifs du secteur privé sont reliés au régime de retraite de base. À cela, s’ajoutent d’autres catégories de retraite complémentaire. Mais quelle est l’utilité d’une retraite complémentaire ?

Retraite complémentaire : qu’est-ce que c’est ?

Afin de compléter la retraite de base, les actifs du secteur privé bénéficient des pensions supplémentaires. Ces pensions regroupées ont pour nom : la retraite complémentaire. En effet, les pensions de base ne sont pas ajoutées sur l’ensemble de la rémunération. Étant donc plafonnées, elles donnent droit à un revenu plutôt limité.

A lire en complément : Comment obtenir mon relevé de carrière en Belgique ?

Par ailleurs, les cotisations de retraite sont aussi obligatoires. Ainsi, les caisses de retraite complémentaire se chargent de fixer les assiettes et les taux des cotisations de retraite. L’employeur supporte une partie des cotisations et le salarié prend en charge le reste.

Les professions libérales et les indépendants, quant à eux, supportent totalement les cotisations de retraite. Ils doivent donc payer au même moment la part salariale et celle patronale.

A découvrir également : Comment débloquer son plan d'épargne retraite ?

Qui peut jouir d’une retraite complémentaire ?

Les travailleurs du secteur privé sont ceux qui jouissent de la retraite complémentaire. Il s’agit entre autres des commerçants et des artisans, des salariés, professions libérales, etc.

Pourquoi souscrire à une retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire offre plusieurs avantages à son bénéficiaire. En premier lieu, elle lui assure un revenu régulier lors de son départ à la retraite. Elle prévoit en outre, le versement de la pension du régime de base, à l’âge prévu.

Par ailleurs, elle oblige l’employeur à payer une partie ou toute la pension de retraite de l’assuré. Pour tous les salariés travaillant dans le même secteur, le taux de cotisation est le même. En cas de décès de l’assuré, la retraite complémentaire lui permet également de verser une pension alimentaire à sa famille (conjoint et enfants).

Les différentes catégories de retraite complémentaire

En fonction du secteur d’activité, il existe au total 17 catégories de retraite complémentaire. En voici quelques-unes :

  • L’ARRCO (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés) ;
  • L’AGIRC (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres) ;
  • Le RCI (Régime Complémentaire des Indépendants) ;
  • Le RCO (Régime Complémentaire Obligatoire) ;
  • La CARMF (Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France) ;
  • L’IRCANTEC (Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l’Etat et des Collectivités publiques).

Les salariés et les cadres disposent par exemple de deux types de régimes complémentaires. Il s’agit de l’AGIRC et de l’ARRCO. Ces organismes ont confié leur gestion opérationnelle à des groupes de protections sociales comme l’Agrica, l’Humanis.

En définitive, la retraite complémentaire est une pension qui vient compléter la retraite de base. Elle vous permet de passer de meilleurs jours de retraite et assure en cas de décès, le bien-être de votre famille.