Sign in / Join

Quels sont les différents types de dépenses ?

L’éducation financière est un sujet à maitriser absolument. Ainsi, avant d’établir votre budget, vous devriez connaitre sa composition. Et ce, notamment les différents types de dépenses. À travers cet article, découvrons-les ensemble.

Les dépenses fixes

L’argent est un outil qu’il faut savoir manipuler habilement pour qu’il vous serve plus que de vous desservir. Cependant, les dépenses fixes sont affectées à celles qui surviennent une fois par mois. Et ce, tous les mois. Autrement dit, ce sont des dépenses obligatoires ou contraintes à payer régulièrement à des échéances précises. Elles sont ponctuelles. Aussi, pour connaitre vos dépenses fixes, il suffit de regarder vos relevés de compte bancaire. De ce fait, vous pourriez répertorier tous les prélèvements automatiques effectués.

A découvrir également : Comment défiscaliser rapidement ?

Aussi, les autres dépenses fixes sont le loyer, les impôts, l’assurance, les factures d’électricité et d’eau, le remboursement d’emprunts, etc. Toutefois, il y a de ces dépenses fixes qui surviennent annuellement ou chaque trimestre. Dans ce contexte, vous devriez faire très attention pour toujours, vous, rappeler les incorporer lors de l’établissement du budget.

Soulignons que par rapport à ce type de dépenses, vous n’avez aucune influence. Et surtout, le non-respect de votre engagement peut être passible de sanctions.

A lire également : Quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

Les dépenses courantes

Les dépenses courantes peuvent être définies comme des dépenses sur lesquelles vous pourriez exercer de l’influence. En effet, ce sont des dépenses qui surviennent chaque jour ou chaque semaine. Autrement dit, ce sont des dépenses à refaire habituellement à l’issue d’une courte période. Aussi, elles sont nécessaires au fonctionnement quotidien de votre habitat et de votre personne. Elles sont encore nommées dépenses réductibles. Au nombre de ces dépenses, il y a les dépenses alimentaires, les frais de carburant, les frais pour se nourrir. Aussi, il y a les frais pour se chausser, transport, pharmacie, garderie, peinture du revêtement de bois, d’hygiène quotidienne, etc.

Les dépenses occasionnelles

Comme l’indique le nom, les dépenses occasionnelles sont celles qui surviennent une fois en passant. Ce sont en effet, des dépenses sur lesquelles vous avez pleine influence. De ce fait, vous pouvez décider de les reporter ou de les exécuter. En outre, elles sont encore nommées, dépenses reportables ou variables. Soulignons que leurs montants sont variables. Par ailleurs, les dépenses occasionnelles regroupent les dépenses suivantes :

  • les frais de loisirs
  • aussi, les frais de vacances
  • les cadeaux
  • l’entretien des véhicules
  • les frais de scolarité
  • les travaux d’équipement de la maison

Pour les prévoir, vous devez économiser. En fait, ce sont des imprévus auxquels vous devriez vous préparer. Cependant, sans une épargne régulière, vous ne pourrez les réaliser. Aussi, en fonction de la période de l’année, leurs montants peuvent être : assez élevés.

Les dépenses imprévues

Les dépenses imprévues sont des dépenses qui surgissent au moment où vous ne les attendez pas. Elles peuvent être liées à une perte d’emploi, un accident, une maladie ou encore une panne technique inattendue. Ces types de dépense sont souvent difficiles à prédire et peuvent entraîner des difficultés financières soudaines. Les exemples courants de dépenses imprévues incluent :

  • des réparations coûteuses sur votre véhicule
  • des frais médicaux élevés pour vous-même ou un membre de la famille
  • une facture d’électricité très élevée due à l’utilisation intensive du chauffage en hiver

Il faut bien noter que même si ces dépenses semblent imprévues, un certain nombre peuvent être anticipées avec une planification et un budget adéquats.

Il est recommandé d’avoir toujours quelques économies disponibles afin de faire face aux situations urgentes. L'assurance peut aussi aider à couvrir les coûts associés aux événements imprévus tels que les accidents ou les maladies.

Il est judicieux d'envisager tous ces types de dépenses pour mieux se préparer financièrement à leur survenance. Cela permettra non seulement d'économiser, mais aussi d'avoir le contrôle total sur vos finances personnelles tout en étant capable d'affronter aisément toutes sorties inopinées qui viendraient perturber votre stabilité financière.

Les dépenses d'investissement

Les dépenses d'investissement sont des dépenses qui ont pour but de générer des revenus ou d'augmenter la valeur nette à long terme. Elles peuvent être liées à l'achat de biens immobiliers, d'actions en bourse ou encore de matériels professionnels.

Les exemples courants de dépenses d'investissement incluent :

  • l'achat immobilier, qu'il s'agisse du logement principal ou secondaire, locatif ou non
  • le financement et l'aménagement d'une entreprise, notamment pour un espace commercial
  • l'achat de voitures électriques, hybrides ayant moins d'émissions polluantes par rapport aux véhicules classiques.

Pensez à bien noter que les dépenses effectuées dans le cadre des investissements doivent être étudiées et planifiées avec soin. Il est capital de bien analyser chaque dépense particulière et de prévoir les résultats à long terme qu'elle peut apporter sur notre situation financière.