Sign in / Join

Quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

En réalité, la France s’apparente à un État européen où la pression fiscale sévit énormément. De ce fait, bon nombre de français aspirent à la réduction des impôts, en d’autres termes, la défiscalisation. Par ailleurs, il convient de préciser qu’il existe de nombreuses solutions pour économiser les sous de vos impôts. Et ce, à travers les différents dispositifs de défiscalisations légitimes qu’encourage le gouvernement. Alors, quels sont ces dispositifs de défiscalisation ? Découvrez-les au travers de cet article !

Dispositifs de défiscalisation : la loi Pinel

À ce sujet, sachez que la loi Pinel représente un des dispositifs de défiscalisation immobilière les plus réputés en France. Instaurée en 2014 pour succéder à la loi Duflot, la loi Pinel facilite les accès au logement pour les ménages aux revenus modestes. Les investisseurs plébiscitent assez ce dispositif bien simple.

Lire également : Découvrez comment Das2 vous aide à optimiser votre gestion financière

Dispositifs de défiscalisation : la loi Censi-Bouvard

Comme susmentionné, il existe un grand nombre de dispositifs de défiscalisation immobilière. Entre autres, il y a la loi Censi-Bouvard. En fait, cette loi favorise une réduction de 11 % sur les impôts. Et ce, à tout investisseur qui acquiert un bien meublé destiné à la location dans une résidence de services. D’ailleurs, ce bénéfice de réduction s’étale sur 9 ans. Mis à part ceci, celui-ci récupérera aussi la TVA.

Dispositifs de défiscalisation : la location meublée non professionnelle (LMNP)

De surcroît, la location meublée non professionnelle constitue une technique assez effacée pour épargner. En effet, ce système de défiscalisation immobilière vous permettra de constituer un patrimoine. Tout en percevant un complément de salaire, mensuellement.

Lire également : Comprendre les subtilités de la traduction de documents financiers

Notez bien que tout le monde peut être concerné par la location meublée : les étudiants aux jeunes actifs, les salariés en déplacement ponctuel aux seniors. Le gouvernement encourage bien ce secteur très prisé grâce à des atouts fiscaux réservés aux propriétaires bailleurs de logements meublés.

Dispositifs de défiscalisation : la loï Denormandie

En outre, la loi Denormandie vient compléter la loi Pinel tout en élargissant la zone aux centres de ville de taille moyenne. Sachez bien que le principe se révèle assez simple. Les investisseurs acquièrent une réduction au-delà de 63 000 € sur les impôts. Sous réserve que ceux-ci respectent les critères à la location. Ceci représente un coup de pouce pour les acheteurs qui désirent se procurer des logements anciens. Dans le but d’y effectuer des travaux de rénovation.

Dispositifs de défiscalisation : pourquoi devez-vous y procéder ?

Réduire vos impôts avec les différentes lois de défiscalisation immobilière vous favorise dans un premier temps, les accès à la propriété sans apport. Dans un second temps, vous percevrez un loyer tous les mois, en vue de compléter vos rémunérations mensuelles.

Dispositifs de défiscalisation : la loi Malraux

La loi Malraux est un dispositif de défiscalisation immobilière visant à favoriser la rénovation et la restauration du patrimoine bâti. Elle s'adresse aux investisseurs souhaitant acquérir des biens classés monuments historiques ou situés dans les secteurs sauvegardés.

Le principe de cette loi est simple : en échange d'une participation financière dans les travaux de rénovation, l'investisseur bénéficie d'une réduction fiscale sur ses impôts. Cette dernière peut atteindre jusqu'à 30% des sommes engagées pour les travaux, avec une limite annuelle de 400 000 euros.

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, vous devez destiner le bien à la location nue pendant au moins neuf ans après sa restauration complète. La location meublée n'est pas autorisée dans le cadre de cette loi.

La loi Malraux permet aussi aux investisseurs d'alléger leur imposition indirecte grâce à l'amortissement du bien immobilier restauré. Ils peuvent ainsi déduire chaque année une partie du coût total des travaux effectués sur leur propriété.

Avant de vous lancer dans un tel projet, vous devez avoir des connaissances solides en construction et/ou architecture. Effectivement, la gestion des projets liés à ce type d'immeuble implique souvent un suivi rigoureux afin qu'ils respectent scrupuleusement les règles réglementaires imposées par le Code du Patrimoine Français.

Si votre objectif est non seulement fiscal mais aussi culturel, puisque vous participerez à la conservation de notre patrimoine architectural français, et que vous êtes prêt à assumer les risques, alors la loi Malraux peut être une excellente opportunité d'investissement pour vous.

Dispositifs de défiscalisation : la loi Girardin industriel

La loi Girardin industriel est un dispositif de défiscalisation qui permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu en échange d'un investissement dans des entreprises situées en Outre-mer.

Le principe est simple : l'investisseur achète du matériel destiné à être utilisé par les entreprises ultramarines et bénéficie, en contrepartie, d'une réduction fiscale. Le taux de cette dernière varie entre 40% et 120% du montant investi selon la localisation géographique de l'entreprise.

Cette loi a pour but de stimuler le développement économique des territoires non-continentaux et de favoriser les créations d’emplois locaux.

Il existe deux types de loi Girardin industriel. La première concerne les projets productifs (activités agricoles, forestières ou liées au tourisme), tandis que la seconde s’adresse aux projets immobiliers (logements sociaux ou intermédiaires).

Afin de profiter pleinement des avantages fiscaux offerts par ce dispositif, pensez à bien vous renseigner sur les sociétés partenaires et le marché local avant de vous engager. Rappelons que ces dispositifs sont soumis à des conditions légales strictes qui varient selon chaque type d'investissement proposé. Il est donc recommandé aux futurs investisseurs de vérifier avec soin l'éligibilité du projet auquel ils participeront et la durée minimale d'investissement requise pour profiter pleinement des avantages fiscaux offerts par ces lois.