Sign in / Join

Comment débloquer son plan d'épargne retraite ?

Les salariés ont la possibilité au cours de leur vie active de souscrire au plan épargne retraite. Cette épargne provient généralement de votre salaire et de vos revenus mensuels. Il vous permet d’assurer financièrement votre vie après la retraite. Cependant, ces fonds qui devraient être débloqués après la retraite peuvent être retirés avant celle-ci. Ceci dépend de votre situation. Cet article vous présente quelques circonstances où le déblocage anticipé est possible et la stratégie à utiliser pour avoir cette épargne.

Les cas où vous pouvez anticiper le déblocage

Selon les lois, vous devez débloquer votre plan épargne une fois à la retraite puisqu’il est bloqué durant votre cursus professionnel. Cependant, il est permis de l’anticiper selon quelques cas exceptionnels. Les situations où il vous est permis de retirer vos fonds avant votre retraite sont les suivantes :

A lire également : 10 erreurs à éviter pour votre retraite

  • L’expiration des droits aux allocations chômage ;
  • A voir aussi : Âge de départ à la retraite aux états-unis : ce que vous devez savoir

  • La liquidation judiciaire ;
  • L’invalidité du souscripteur;
  • Le décès du conjoint, seulement en cas de mariage ;
  • Le surendettement sur demande du président de la commission de surendettement ;
  • La somme trop faible des montants investis ou l’acquisition de la résidence principale.

Aussi, la loi autorise le déblocage automatique des fonds d’épargne de retraite suite à un décès précédent la retraite. Ils sont versés à la succession. De ce fait, aucune structure, organisation ou même l’État ne peut confisquer l’épargne après le décès du souscripteur. Si votre cas ne figure pas dans l’une des situations énumérées, il est impossible de retirer les fonds du plan épargne de retraite.

Les documents à fournir pour le déblocage anticipé

Si votre situation actuelle correspond à l’un des cas spécifiés, plus de panique. Vous êtes éligible à un déblocage anticipé des fonds de votre plan épargne retraite. Pour ce faire, vous êtes appelés à adresser une demande sous forme de lettre à la structure financière qui gère votre contrat d’épargne. Vous devez joindre les justificatifs suivants à la demande :

  • Votre RIB ;
  • Une pièce d’identité ;
  • Un document attestant la situation exceptionnelle qui vous donne droit au déblocage anticipé ;
  • Toute autre pièce ou document demandé par votre structure chargée de la gestion du plan d’épargne retraite.

Il est important de savoir que votre dossier doit être complet avant le dépôt. Par ailleurs, après le dépôt de votre dossier de déblocage, vous devez patienter. La structure en charge du retrait de vos fonds va analyser et voir si votre cas exceptionnel est avéré.

Suite à la vérification, il existe deux cas. Dans un premier cas, si les informations fournies sont certifiées, vous entrez en possession de vos fonds quelques jours après.  Dans un deuxième cas, si les informations sont fausses, vous serez poursuivi en justice pour fraude.

Les conséquences fiscales et financières du déblocage anticipé

Le déblocage anticipé de votre plan d’épargne retraite a des conséquences fiscales et financières non négligeables. Pour commencer, il faut savoir que les sommes retirées avant l’âge légal sont soumises à une fiscalité avantageuse. Effectivement, ces montants seront soumis à l'impôt sur le revenu selon un barème spécifique.

Ce qui implique que si vous retirez vos fonds avant 8 ans de détention du plan épargne retraite ou en cas de non-respect des conditions liées au déblocage anticipé (cas exceptionnels), la fiscalité sera plus élevée.

Il faut souligner que dans tous les cas, lors d’un déblocage anticipé partiel ou total, une partie des intérêts acquis depuis l’ouverture du contrat sera imposée dès la première année. Ce taux s'élève actuellement à (incluant prélèvements sociaux).

Il y a aussi un impact financier à prendre en compte lors d'un déblocage anticipé : celui-ci peut réduire considérablement le capital accumulé sur votre plan épargne retraite. Les fonds sortis ne pourront plus bénéficier ni d’intérêts ni des différents modes de gestion existant pour ce type de produit financier.

Donc, même si c’est possible et autorisé par la loi française grâce aux situations exceptionnelles qui justifient cette opération très encadrée par la législation en vigueur, il est préférable de ne pas y recourir sauf en cas d'absolue nécessité.

Les alternatives au déblocage anticipé du plan d'épargne retraite

Si vous envisagez de réaliser un déblocage anticipé de votre plan épargne retraite, pensez à bien prendre une décision. Effectivement, divers scénarios peuvent être explorés pour éviter cette option qui peut s'avérer coûteuse.

La première étape consiste à identifier le besoin précis qui justifie le déblocage anticipé. Si la demande concerne des besoins urgents (perte d'emploi, maladie grave, etc.), il existe d'autres produits financiers plus adaptés comme l'assurance-vie ou le PEA (Plan Epargne Actions) qui offrent des conditions fiscales nettement plus avantageuses.

Une autre alternative pourrait consister à récupérer vos fonds via un prêt personnel. Cette solution est recommandée dans certains cas où les intérêts générés par votre PER ne suffisent pas à couvrir vos besoins financiers immédiats. Vous pouvez effectivement obtenir un taux attractif sur ce type de crédit et ainsi emprunter sans avoir besoin de toucher au capital investi dans votre PER.

Si vous recherchez un complément financier rapide mais que vous n'êtes pas éligible aux dispositifs précédemment cités ou que leur rentabilité ne correspond pas à vos attentes, optez pour une gestion active du portefeuille détenu dans votre PER-Individuel (PERin) ou Plan Partenaire Entreprise (PPE).

Cependant, assurez-vous avant toute chose que vous avez épuisé toutes les autres options avant de procéder à un déblocage anticipé. Cette décision doit être prise en toute connaissance de cause et avec l'assistance d'un conseiller financier professionnel pour éviter toute mauvaise surprise fiscale ou financière.